Plateforme ESME Cancer broncho-pulmonaire : mieux comprendre en vie réelle l’impact des nouvelles thérapies

AstraZeneca France vient de signer avec UNICANCER un partenariat sur une plateforme nationale Épidémio-Stratégie Médico-Économique (ESME) pour évaluer l’impact des nouvelles thérapies (notamment les immunothérapies) dans le cancer du poumon à un stade avancé ou métastatique, à partir des données de prise en charge thérapeutique des patients traités depuis 2015. Ces données sont collectées auprès des établissements référents et spécialisés dans la prise en charge du cancer broncho-pulmonaire (Centres de Lutte Contre le Cancer (CLCC), Hospitalo-Universitaires (CHU), Hospitaliers (CH) et des établissements privés. Ce sont en tout 36 établissements impliqués dans cette collecte.  

S’appuyant sur des experts référents dans le domaine pour constituer la plateforme, le premier recueil de données a commencé en octobre et rassemblera les données de plus de 4 000 patients dès janvier 2018 ; deux autres recueils de données sont d’ores et déjà programmés pour 2018 et 2019 à partir desquels il pourra notamment y être décrit l’impact réel des immunothérapies sur l’évolution de la maladie. Prévu pour 7 ans, ce partenariat permettra à terme de centraliser les données de 26 000 patients atteints du cancer du poumon.

Ce partenariat est le troisième signé avec UNICANCER sur le programme ESME : la première collaboration entre AstraZeneca et UNICANCER sur les différentes plateformes ESME a commencé en 2016 dans le cancer du sein métastatique, elle s’est poursuivie dans le domaine du cancer de l’ovaire. Ce sont au total près de 13 M€ qui ont été investis par AstraZeneca France dans les différentes plateformes ESME.